Letter to Claude Lelouch

Letter to French film director Claude Lelouch talking about Raelian Movement and discriminations, hoping to get support and maybe best friends.

 

Raël 22/03/1996
1382 7th Rang
VALCOURT (Québec)
JOE 2L0 CANADA
TEL 1 514 532 54 20
FAX 532 54 09
à
Claude LELOUCH
15 avenue Hoche
75 008 PARIS
FAX 44 13 11 00

Cher Monsieur Lelouch,

j’ai beaucoup hésité avant de vous écrire, mais plus je retourne le problême dans ma tête et plus vous m’apparaissez comme étant notre dernier espoir.
Dans la folie haineuse d’intolérance et de discrimination religieuse dont nous sommes victimes en France actuellement il me semble il me semble que seul le Zola de la pélicule que vous êtes devenu peut faire quelque chose pour nous aider à sortir du trou.

J’ai toujours été (depuis “Un homme et une femme” alors qu’à cette époque je croisais souvent Pierre Barouh et d’autres membres de votre équipe dans le bureau d’Alexa, la secrétaire de Lucien Morisse, puisqu’a cette époque j’enregistrais en tant qu’auteur compositeur des disques pour AZ sous le pseudonyme de “Claude Celler…).Mais cette admiration a atteint son comble depuis que j’ai appris que vous réalisiez un film sur Bernard Tapie.Avoir le courage, face aux médias totalement assujettis au pouvoir dominant qui cherchent à achever un homme de cette stature qu’il a déjà abattu financièrement, avoir le courage de travailler avec Bernard Tapie aujourd’hui me semble magnifique. C’est pour moi comparable au privilège des hommes comme Zola qui, méprisant totalement les dangers de la haine raciste d’une époque où tout le monde pouvait impunément s’afficher comme antisémite, ose parler pour clamer la vérité même si ce qu’il dit lui crée des problêmes.

Dans le contexte actuel il m’est apparu que seul un homme comme vous pouvait peut être faire quelque chose pour nous.

Je vais essayer de résumer les évènements qui nous ont conduit au cauchemard que nous vivons actuellement.

Le 13 décembre 1973, alors que j’étais rédacteur en chef d’une revue de sport automobile (Autopop) j’ai été télépathiquement attiré dans un volcan proche de Clermont Ferrand, le Puy de Lassolas, où ce que les hommes appellent un OVNI m’est apparu. Un être en est sorti, qui m’a donné un message totalement révolutionnaire en me demandant de le faire connaitre autour du monde…En résumé, ce message explique que ces extra-terrestres, les Elohim, mot hébreu qui veut dire ceux qui sont venus du ciel a injustement été traduit par dieu, le singulier en hébreu étant Eloha, que ces extra terrestres donc,possédant 25 000 ans d’avance sur nous ont créé toute vie sur la Terre voilà trés longtemps grâce à une maitrise parfaite de l’ADN et de l’ingénierie génétique.C’est eux que Moïse , comme d’autres prophètes, a rencontré face à face au sommet du Mont Sinaï.

Ils m’ont donc demandé d’abandonner mon travail et ma famille(j’avais alors deux enfants en bas age) et de partir tout autour du Monde pour faire connaitre leur Message et faire construire une ambassade pour eux à Jérusalem où ils viendront officiellement contacter les gouvernements et la presse mondiale.

Voilà, extrêmement résumé, le message qu’ils m’ont chargé de diffuser. Passionné par mon métier et fou de sport automobile,pilotant moi même en circuit, abandonner ce milieu et ma famille pour partir porter la bonne parole autour du monde me brisait le coeur.Sans compter l’immensité d’une telle mission et l’incrédulité à laquelle j’étais sur que j’allais avoir à faire.

Aprés quatre mois de réflexions et d’appréhensions ayant engendré un début d’ulcer à l’estomac, je me suis décidé à envoyer mon manuscrit à un éditeur parisien connu, les Editions Julliard. Comme par hasard, le jour où mon manuscrit est arrivé dans le bureau du président de cette compagnie, Marcel Jullian, son ami Jacques Chancel était présent.Il l’a lu et m’a invité au printemps 1974 au “Grand Échiquier”, cette émission vedette dont vous vous souvenez surement, pour parler de mon extraordinaire aventure.

J’ai parlé et deux jours plus tard je recevais des milliers de lettres de gens qui appréciaient le fantastique message d’espoir que je transmettais et qui voulaient m’aider à fonder une organisation pour le diffuser autour du monde.

Ce fut le départ du Mouvement Raëlien.

Pendant plus de 18 ans j’ai parcouru le monde pour faire connaitre ce Message qui a changé la vie de centaines de milliers de gens en leur apportant ce dont l’homme a le plus besoin actuellement : l’espoir.En cette époque où les gens ne croient plus en Dieu et ou l’idée que le hasard les a fait descendre du singe ne les satisfait pas. Cette nouvelle philosophie leur est apparu , tout comme à moi, comme un bain de Jouvence.

J’ai fondé le Mouvement Raëlien dans 84 pays et nous avons aujourd’hui plus de 35 000 membres de toutes races, ethnies ou religions.Mon livre s’est vendu a plus d’un million d’exemplaires et a été traduit en 22 langues, de l’Hébreu au Chinois, en passant par le Tagalog et l’Espéranto…

Tout allait trés bien juqu’a 1990…C’est la qu’un évènement minuscule a enclanché un processus inimaginable plongeant dans la souffrance des milliers de nos membres en France.
Cet évènement permet de comprendre avec des frissons dans le dos comment la haine latente des différences de la population française , que ces différences soient raciales ou religieuses, peuvent être enflammées par des médias irresponsables ou inconscients de leur pouvoirs démesurés et destructeurs.

A la lumière de notre pénible aventure j’ai étudié ce qui s’était passé dans des phénomènes de haine collectives de minorités en particulier dans l’ Allemagne pré-nazie et je me suis apperçu que les médias de l’époque portaient une énorme responsabilité dans le conditionnement à la haine et à l’antisémitisme qui a conduit au drame que l’on connait. Hitler seul ne pouvait rien contre 6 millions de Juifs. Il n’a pu exécuter son projet délirant qu’en s’appuyant sur un anti sémitisme latent soigneusement développé et entretenu dans l’opinion public par la presse de l’époque.Blamer uniquement Hitler est tellement facile et permet aux vrais responsables de se laver les mains en rejetant le blâme sur une seule personne ou une poignée de dirigeants.Les vrais responsables sont les journalistes qui ont conditionné le publique à être susceptible d’accepter l’inacceptable.Ces anti-Zola qui sont les mêmes que ceux qui incitaient à la haine antisémite lors de l’affaire Dreyfuss.
Mais les hommes de média d’aujourd’hui préfèrent donner au publique l’impression que l’holocauste n’était du qu’a Hitler et quelques uns de ses lieutenants plutôt que d’admettre ce que tous les sociologues reconnaissent aujourd’hui: que la presse de l’époque est responsable d’avoir pavé le chemin aux crimes nazis !

“Le plus grand plaisir de l’Homme ordinaire est de pouvoir hair impunément “ a dit un philosophe et cela est malheureusement vrai.Qu’il s’agisse des noirs, des Arabes, des Protestants ou des Juifs, les français , tout au long de leur histoirs se sont fait les maitres de la haine socialement acceptée et encouragée.

Donc en 1987, un jeune couple rejoint les membres de notre organisation. Il s’appelles Jean Parraga, il se présente comme carrossier à Perpignan et son épouse s’appelles Sylvie et est chanteuse de Jazz. La philosophie de notre Mouvement est de faire en sorte que nos membres soient totalement intégrés dans la société pour pouvoir y faire plus facilement triompher les valeurs de respect et d’amour des différences. Donc tous nos membres ont un travail et une famille et nous refusons toute idée de vie communautaire sous entendant un replis sur soi même et une coupure de la société.Par contre nous nous réunissons une semaine par an sur un terrain de camping pour un stage où ont lieu des conférences, débats, méditations, etc…

Jean Parraga et son épouse viennnent donc aux stages d’aout 1987.Ils sont enchantés et veulent s’impliquer dans la cellule locale de Perpignan de notre Mouvement qui se réunit une fois par mois.
Mais le “carrossier” est en fait un traffiquant de voitures volées..Il se fait prendre une première fois par la police à Perpignan. Nous soutenons son épouse qui a deux enfants en bas age. A sa sortie de prison nous organisons une petite fête afin de lui donner une chance de réinsertion .Il s’engage à ne plus rien faire d’illégal et à s’occuper honnêtement de sa famille.

En 1988 il est arrété par la police Marocaine. Cette fois ci c’est du traffic de drogue…Nous organisons une collecte pour aider encore Jean Parraga à payer un avocat pour sortir des prisons marocaines que nous imaginons peu salubres…Sylvie en a assez d’attendre seule les sorties de prison de son époux. Elle vient aux stages d’aout 1990 et se lie avec Gérard Jeandupeux, un homme d’affaires Suisse, ex champion de tennis, qui est également responsable de notre organisation dans ce pays.C’est un coup de foudre réciproque, et plutôt que d’attendre indéfiniment les retours d’un mari délinquant, elle choisit d’aller vivre avec ses enfants chez Gérard , dans un milieu honnête et stable.

Evidemment , dans sa prison marocaine, Parraga est vert de rage lorsqu’il reçoit la lettre de rupture de son épouse lui disant qu’elle veut divorcer.Pour lui c’est à cause de notre organisation si son épouse a rencontré quelqu’un d’autre et veut le quitter avec ses enfants.Il se dit que le seul moyen, avec son passé judiciaire , d’obtenir la garde de ses enfants à sa sortie de prison est de salir son épouse pour en faire quelqu’un d’encore bien plus ignoble que lui.Quelle est la chose la plus ignoble possible ? Quel est le crime qui est méprisé même dans les prisons, où leurs auteurs sont considérés comme des parias et tenus à l’écart …la pédophilie. Il va donc accuser son épouse de faire partie d’une secte dangereuse qui organise des orgies avec des enfants qui sont drogués pour pouvoir les violer plus facilement.Ignoble et incroyable.

Et pourtant quelqu’un y croit.Une simple enquête policière aurait pu prouver que tout cela était totalement faux. Christophe Dechavannes qui reçoit une lettre de Parraga dénonçant du fond de sa prison les orgies pédophiles organisées lors de nos rassemblement y croit. Cela va être super pour l’audimat doit il se dire. Inutile de vérifier si c’est vrai ou pas…

J’ai déjà été invité deux fois à l’émission “Ciel mon mardi” de Dechavannes qui m’a a chaque fois traité avec respect et je n’ai aucune raison de me méfier quant il m’invite une nouvelle fois au printemps 1992. J’accepte. Pourtant deux jours avant l’émission, le frère de Jean Parraga, Michel, qui est lui aussi devenu membre de notre organisation me pévient qu’il va être sur le plateau de l’émission pour “dire des saloperies” sur notre organisation. J’appelle l’assistant de Dechavannes en lui expliquant qui est ce personnage peu recommandable et quelles peuvent être ses motivations. Je demande au moins à ce que son épouse soit présente pour lui répondre. On me garantit qu’il n’est pas parmi les invités et que s’il essaie de rentrer il sera expulsé. Et je l’ai cru…J’ai dit à Sylvie qu’il n’était pas nécessaire de venir à l’émission puisque Dechavannes garantissait qu’il ne serait pas la…

L’émission a commencé normalement et vers, la fin du programme Dechavannes me dit “il y a quelqu’un ici qui a des choses à révéler sur le Mouvement Raëlien” (C’est le nom de notre organisation). Un coin sombre du studio s’illumine et Parraga est la, assis sur un tabouret. Il tient sa vengeance.

Il déblatère ses accusations ignominieuse durant plusieurs minutes et mes tentatives de réponses sont soigneusement étouffées par Dechavannes.Il va même jusqu’a dire qu’un enfant est mort lors d’une orgie organisée autour de la piscine de notre camping à Albi…Le père de l’enfant ,qui est effectivement mort quelques semaines auparavant en tombant dans une piscine en construction sous les yeux horrifiés des ouvriers est présent dans la salle.Il s’appelle Gilles Carbonell. Je demande à ce qu’il puisse témoigner.Il est horrifié par les propos ignobles qu’il vient d’entendre et qui salissent la mémoire de son enfant et sa dignité de père encore brisé du chagrin de sa disparition.Les larmes aux yeux, il essaie de rétablir les faits. On ne l’entend pas. Dechavannes mets de l’huile sur le feu , la bave aux lèvres…l’audimat, toujours l’audimat.

Dés la sortie de l’émission qui a lieu en direct, des gens sont venus devant les studios pour pouvoir nous insulter. Toute justification sera vaine, on l’a dit à la télé donc c’est vrai…Et l’enfer commence.

Dés le lendemain des membres de notre organisation perdent leurs emplois. Le docteur François Pithon, chef du service ophtalmologique de l’Hopital de Roanne est démis de ses fonctions.Certains de nos membres qui sont reconnaissable au symbole de notre religion qu’ils portent sous forme de médaillon sont agressés physiquement dans le métro. Les divorces en cours voient les juges accorder la garde des enfants toujours a celui qui n’est pas Raëlien afin de les protéger d’une organisation qui “encourage la pédophilie.”

Le docteur François Pithon fait une grève de la faim devant TF1 pendant deux semaines pour que nous puissions obtenir un droit de réponse afin de rétablir les faits et notre dignité. Rien n’y fait. Nous sommes devenus une “secte pédophile qui drogue les enfants”.Jamais condamnés par la justice pour quoi que ce soit d’illégal, nous avons tous été jugés coupables par le tribunal de la télévision.

Les poursuites légales contre Dechavannes, TF1 et Parraga que nous entreprenons ne sont pas plus fructueuses.Le Juge ne nous accorde pas de droit de réponse “puisque j’étais la pour me défendre”…Le fait que j’étais pétrifié par le mensonge de Dechavannes et les horreurs de Parraga n’est pas pris en considération. Parraga est condamné pour injures publiques mais pas pour diffamantion “parcequ’il souhaitait attirer l’attention du public sur les dangers d’une secte pouvant être dangereuse pour les enfants” …(sic)

Depuis ce jour la vie des Raëliens est un enfer. Les médias reprennent régulièrement la rumeur , Paris Match étant le plus récent dans son numéro de début février dernier où j’apparais dans une photo pleine page.

L’été dernier un “journaliste” est venu suivre nos stages avec des faux papiers d’identité et une mini caméra cachées dans son sac pour faire une émission de l’intérieur ,truquée, sur la “secte pédophile”…Nous l’avons fait arréter par la police qui l’a embarqué pour faux et usage de faux.Des faux papiers apparemment” vrais”.Un de nos membres haut placé nous avait informé du stratagème.

Le conseil de l’ordre des médecins a tenté en vain 24 fois de radier le Docteur François Pithon sous des prétextes fallacieux.On vient de lui imposer un redressement fiscal de 1,5 millions de francs qui l’a ruiné et obligé à s’expatrier.En même temps (jour pour jour) le Mouvement Raelien Français était frappé d’un redressement fiscal de la même somme.Un hasard sans doute…
J’ai écrit un 6 ème livre pour essayer de rétablir la Vérité et notre dignité.Personne n’en a parlé. Nous avons voulu payer des pages de publicité dans les journaux et magazines français pour promouvoir ce livre.TOUS les journaux et magazines, sans exceptions ont refusé de passer cette publicité payante !!!

Nous voilà donc victimes d’une ignoble rumeur, jamais condamnés par la justice, mais incapables de rétablir la vérité aux yeux du publique.

Et l’ignoble Jean Parraga n’a même pas pu profiter de son stratagème pour récupérer la garde de ses enfants…Devenu une “vedette” aprés son passage chez Dechavannes, recevant des centaines de lettres de soutien de telespectateurs indignés par ce qu’il avait dit avoir subi dans notre organisation, il a profité de sa notoriété pour fonder une association pour lutter contre les “sectes”, et comme il faut des fonds pour faire fonctionner une telle organisation (et pour vivre confortablement…)il a créé un réseau de prostitution international en poussant les jeunes femmes qui s’appitoyaient sur son cas à se prostituer pour l’aider a financer son juste combat…La lutte contre les “sectes” financées par la prostitution, il fallait y penser. Et qui était le président d’honneur de cette association ? L’assistant de Dechavannes !!! Une jeune prostituée fatiguée d’être exploitée par Parraga est venu se plaindre vers nous et nous avons mis la Justice en branle. (Elle s’est ébranlée à contre coeur…il a fallu faire intervenir le doyen des juges d’indtruction).

Parraga a été condamné pour proxénétisme agravé et purge actuellement sa peine dans les prisons de Perpignan.Evidemment la Justice a accordé la garde de ses enfants à son épouse…Entre la rumeur et la prostitution le juge a tout de même fait son travail.Donc tout cela ne lui a servi a rien…

Depuis quatre ans les cinq mille membres de notre Mouvement en France écrivent sans cesse à Dechavannes pour lui demander de nous accorder le droit de réponse qui leur permettrait de rétablir leur dignité. En vain.

Mieux, fatigué par ces lettres Dechavannes a engagé des poursuites contre deux de nos membres pour “ violences psychique”, et contre moi pour “incitation à la violence psychique” ! Le plus drôle c’est qu’un juge français , (sur les recommandations du gouvernement bien sur), a accepté la plainte et que je viens d’être mis en examen pour “incitation à la violence psychique”…

Ainsi, innocents, on peut être sali dans son honneur et sa dignité, au mépris des droits de l’Homme qui sont censés la garantir à tout citoyen, par une émission de télévision .mais on n’a pas le droit de se plaindre !

Et la rumeur continue de se répendre en toute impunité.C’est normal ,c’est une “secte”…Parraga va bientôt sortir de prison et menace de tuer certains de nos membres, et personne ne sera choqué.C’est normal ,c’est une secte.

Jadis on faisait courrir la rumeur que les Juifs pratiquaient des sacrifices d’enfants pour justifier l’antisémitisme.Aujourd’hui on dit que les Raëliens droguent les enfants pour organiser des orgies avec eux. Et l’on peut ainsi nous hair et nous mépriser en toute bonne conscience.

Je ne pensais pas cela possible dans le pays qui se proclame le “pays des Droits de l’Homme”…J’habite depuis cette émission au Québec où nos membres sont aimés et respectés.Nous avons de nombreuses actions sociales comme la récolte de nourriture l’hiver pour les pauvres dans des “Sacamour”, des sacs que j’ai eu l’idée de lancer en demandant aux jeunes de “voler” quelques boites de conserves dans les armoires de leur parents pour aider les pauvres, ou la lutte contre le SIDA par la distribution de préservatifs gratuits à la sortie des écoles catholiques qui refusent l’installation de distributrices automatiques.

Je ne vois aucune solution pour venir en aide aux Raëliens de France à part vous.Avec le récent suicide collectif des membres de l’ordre du temple solaire, a folie anti sectes est à son comble en France.

Même si les 25 suicides de ce mouvement sont épouvantables, personne ne se rend compte que les 60 000 suicides indivuduels qui ont lieu chaque année en France sont bien plus inquiétants qu’un groupuscule de déséquilibrés qui se donne la mort ensemble.

Personne ne perle des centaines de milliers de gens qui sont sauvés du suicide , de la drogue ou de l’alcoolisme parce qu’ils découvrent dans une minorité religieuse une vie spirituelle que ni les religions traditionnelles ni la théorie de l’évolution n’ont su leur apporter.

Je pense que si Zola existait aujourd’hui il ferait du cinéma.Vous êtes le seul qui me semble susceptible d’avoir le courage de parler de ce problême de l’intolérance envers les nouvelles minorités religieuses appelées dédaigneusement “sectes” en contravention avec les recommandations de la commission religieuse de l’ONU qui demande aux gouvernements de ne plus utiliser le mot “secte” devenu péjoratif, mais de le remplacer par Nouvelles Minorités Religieuses (NMR).Or le gouvernement français vient de publier un “rapport sur les sectes”…

Je ne nie évidemment pas qu’il puisse y avoir des organisations dangereuses pour les individus fragiles mais on ne peut mettre tout le monde dans le même panier.J’ai d’ailleurs proposé dans mon dernier livre la création d’un comité d’éthique encadrant les minorités religieuses.

Notre crime est d’être “différents”, C’est vrai. Nous croyons aux Elohim qui pour nous sont “dieu”, nous sommes des fanatiques de la non violence et nos membres sont tous objecteurs de conscience, c’est vrai, nous supportons le droit à la contraception et à l’avortement, célébrons des mariages homosexuels, et prônons la vie nus au soleil pour ceux qui le souhaitent sur notre terrain de comping comme dans des milliers de terrains naturistes. Est ce vraiment un crime que d’encourager les gens à être le plus différents possibles dans un mode qui tend à tout normaliser ?
Vous êtes mon seul espoir pour les Raëliens français.Je ne vois pas qui ,à part vous, pourrait avoir le courage de prendre le contre pieds de la pensée intolérante développée dans le publique français par des médias préocuppés uniquement par l’audimat et les chiffres de ventes ,même si cela doit broyer des milliers d’existences.

Si vous souhaitez des preuves de ce que je vous dis ou des témoignages,ou avoir mes livres, vous pouvez contacter ,à Paris, Gilles C***** au 30 XX XX 54, ou Gérard J***** et Sylvie M***** ( ex Madame P*****) en Suisse au 41 XX XXX XX 20.

Si vous souhaitez me rencontrer personnellement, je suis actuellement à Miami (USA) jusqu’au 1 er avril tel 1 305 XXX XX 87 fax 1 305 XXX XX 79.Je pars ensuite à Hawai jusqu’au 13 avril puis au Japon jusqu’au 6 Mai , à chaque fois pour animer notre organisation et donner des conférences.Je serais de retour au Québec le 6 Mai je serais trés honoré de vous y recevoir dans notre domaine ou nous construisons le premier parc à thème au monde sur les OVNIS..Tel 1 514 XXX XX XX fax XXX XX XX.

Nous pourrons également parler automobile car je sais que c’est également quelque chose que vous aimez bien.(Loin de l’image médiatique française du “gourou sur son trône” je participe au championnat GT du Canada ,au volant d’un Camaro, dont une course aura lieu en lever de rideau du prochain grand prix de formule 1 du Canada à Montréal en juin prochain…)
Espérant que vous aurez envie de faire quelque chose pour aider nos membres français à retrouver leur dignité en dénonçant ce pouvoir médiatique capable de broyer la vie de milliers de personnes innocentes , et nous n’en sommes hélas pas les seules victimes passées ou à venir.

Avec tout mon respect et mon admiration pour votre oeuvre artistique qui a toujours été pour moi le modèle de ce que devrait être le cinéma , mot qui vient du grec comme vous le savez bien sur et qui veut dire “mouvement “.

RAEL